Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Coopération culturelle

Article

L'image de l'Allemagne en Guinée a été toujours positive, mais le degré de conscience de la culture allemande n’a plus le même niveau que pendant les années soixante à quatre-vingt. À l'heure actuelle, la perception de l’Allemagne est encore fortement influencée par les impressions positives des étudiants guinéens, qui ont été diplômés dans les universités allemandes dans le cadre des programmes d'éducation et de formation en Allemagne et le plus grand nombre en RDA.

Après un recul autour des années 2000, on peut depuis quelques années constater une augmentation des étudiants guinéens qui se rendent pour les études en Allemagne. Cependant, un partenariat universitaire formalisé n'existe actuellement qu'entre l'Université Gamal Abdel Nasser de Conakry et l'Université de Brême. Mais des instituts universitaires et de recherche entrent de plus en plus dans des projets avec des partenaires en Guinée, avec un focus sur le secteur de la santé.

Les professeurs de sport guinéens participent régulièrement aux programmes de formation des universités de Leipzig et de Mayence. Le football connaît entretemps aussi de grands joueurs en Allemagne, notamment Naby Keita à Leipzig.

La langue allemande retrouve de plus en plus d‘amis en Guinée. En 2016, l’Allemagne a financé un laboratoire linguistique à la Section langue Allemande de l’Université Gamal Nasse, pour améliorer les conditions des étudiants apprenants la langue, surtout de ceux en préparation pour un séjour en Allemagne. En Guinée, la seule école dispensant des cours réguliers de l’allemand, est le lycée Sainte-Marie de Conakry, cette école se présente depuis 2007 comme officielle «Ecole partenaire pour l’enseignement de l’allemand».   

Dans le cadre de son programme de préservation du patrimoine culture, l’Allemagne a mis en œuvre en 2014 un projet visant à protéger les œuvres d'art du Musée régional Boké. L’Allemagne participe aussi aux évènements culturels divers en Guinée, comme « Conakry Capitale Mondiale du Livre » de 2017/18.

Retour en haut de page